Lancer sa start-up quand on a des enfants, est-ce risqué ? Florimond, fondateur de MaLoHe et père de 3 enfants en bas âge, répond à cette question dans le Vlog #7.


Pour ce nouveau Vlog, on passe à un nouveau format de 5 minutes afin de pouvoir traiter le sujet en détail.

Florimond, le fondateur de MaLoHe, est père de 3 enfants en bas âge. Il est donc bien placé pour répondre à la question abordée dans le Vlog : N’est-ce pas dangereux de lancer sa start-up quand on a des enfants ?

Avant de répondre à cette question, Florimond vous fait quelques petits rappels sur les start-ups et les entrepreneurs.

Qu’est-ce qu’une start-up exactement ?

Il est vrai qu’on entend souvent le mot « start-up » et parfois (voire souvent) le terme est mal employé !

Beaucoup de personnes pensent qu’une start-up c’est une entreprise Internet ou une entreprise récemment créée. Ça peut être le cas mais ce n’est pas ce qui définit une start-up !

Mais alors c’est quoi une start-up exactement ? Eh bien, le propre d’une start-up c’est qu’elle a un modèle économique (ou business model pour les anglophones) qui n’existe pas encore et qui donc n’est pas encore reproductible ! En gros, une start-up c’est une entreprise qui cherche son business model.

Beaucoup d’entreprises se revendiquent comme des start-ups alors qu’elles ne font que proposer des services qui existent déjà et qui ont juste été numérisés !

L’entrepreneur : le porteur du projet.

« Quand tu lances une start-up, c’est quelque chose que tu as en général dans les « guts »… »

L’entrepreneur c’est le porteur du projet, celui qui va investir son temps, son argent et ses compétences dans le projet !

Pour reprendre les mots de Florimond : « Quand tu lances une start-up, c’est quelque chose que tu as en général dans les « guts »… » ! Les « guts » ce sont les tripes pour les non anglophones. Sa phrase prend encore plus de sens quand on sait que seulement 2% des start-ups survivent après 2 ans d’existence !

Beaucoup d’entrepreneurs échouent car soit ils ont sous-estimé la charge de travail soit il n’ont pas réussi à s’adapter à leur marché ! Être entrepreneur c’est être rigoureux, trouver sa manière de travailler et avoir plusieurs casquettes car quand on lance sa société, il faut toucher à tout : marketing, développement commercial, finance, communication, comptabilité …

Bref, vous l’avez compris, lancer sa start-up n’est pas de tout repos et demande un investissement total dans le projet ! C’est pourquoi on peut se demander si ce n’est pas un peu dangereux de se lancer quand on a des enfants…

Est-ce que ce n’est pas dangereux de lancer sa start-up quand on a des enfants ?

Est-ce qu’on met sa famille en danger quand on lance sa start-up ? Et bien pour Florimond la réponse est … NON !

Comme je l’ai expliqué dans la partie précédente, l’entrepreneur est à 100% sur son projet, c’est quelque chose qui le passionne. Il n’aura donc aucun mal à s’investir dans son projet.

La vie de famille pourrait donc être vue comme un frein au développement de la start-up, pourtant pour Florimond, c’est l’inverse : sa famille le motive ! C’est pour eux qu’il se réveille tous les matins et sa famille lui permet aussi de s’échapper de son travail et de souffler un peu. La famille, les amis, c’est très important pour tous les start-upers du monde car ça leur permet de trouver du temps pour sortir de leur travail.

Également, le fait d’avoir des enfants en bas âge, implique qu’il faut se lever tous les jours pour s’occuper d’eux. Cela permet à l’entrepreneur de se lever à heure fixe et l’aide à cadrer ses journées de travail !

Être entrepreneur ça demande beaucoup d’énergie et, pour Florimond, sa famille lui sert de « vanne de sécurité » selon ses termes !

Si toi aussi tu es entrepreneur et que tu as des enfants (ou pas d’ailleurs), n’hésite pas à laisser ton opinion sur le sujet en commentaire ! A bientôt !