Pas la temps, la flemme… à chacun son excuse pour ne pas faire le ménage. Heureusement, MaLoHe est là pour vous aider ! D’abord on vous conseille de faire appel à une aide ménagère si vous êtes déborder. Puis on vous conseille de déclarer votre aide ménagère et là, il n’y a pas d’excuses !


1- Déclarer son aide ménagère, c’est plus de protection !

En déclarant votre aide ménagère, un contrat de travail sera établie ! Ce contrat présente des avantage à la fois pour vous, l’employeur, et pour votre aide ménagère, l’employé.

Par exemple, ce contrat vous servira si vous voulez modifier le temps de travail de votre aide ménagère ou vous en séparer. Il vous servira aussi à vous protéger en cas de litige !

Le contrat de travail permet à l’employé de bénéficier d’avantages sociaux comme la couverture sanitaire ou la cotisation à la retraite. Tout comme vous il sera protéger par ce contrat en cas de conflit.

2- C’est moins cher !

En déclarant votre aide ménagère, vous bénéficiez d’un crédit d’impôt ou d’une réduction pour les dépenses liées à l’emploi d’un salarié à votre domicile ! Il faut que vous soyez fiscalement domicilié en France et remplir certaines conditions pour pouvoir en profiter.

L’avantage fiscal prend la forme d’un crédit d’impôt si vous exerciez une activité professionnelle en 2015 ou si vous étiez inscrit en tant que demandeur d’emploi pendant au minimum 3 mois. Si vous êtes en union civile (mariage ou PACS), les deux membres du couple doivent remplir au moins l’une de ces conditions. Si ce n’est pas votre cas, vous bénéficierez d’une réduction d’impôt !

Le crédit / la réduction d’impôt couvre 50 % des dépenses annuelles liées à votre aide à domicile. Attention, le taux est plafonné (voir lien ci-dessus) !

Après crédit/réduction d’impôt, le coût d’une aide ménagère professionnelle déclarée est inférieur à celui d’une aide ménagère payée « au black » (on vous en dira un peu plus sur les prix la semaine prochaine).

3- C’est gagner du temps !

Logique ! En faisant appel aux services d’une aide ménagère professionnelle, vous avez plus de temps libre pour faire autre chose.

En déléguant vos tâches ménagères, votre esprit est plus libre et vous pouvez dédier votre temps hebdomadaire de ménage à une autre activité !

4- C’est courir moins de risques !

Vous le savez déjà, mais une piqure de rappel ne fait pas de mal : le travail non déclarer est ILLÉGAL !

Si vous ne déclarez pas votre aide ménagère, vous encourez une amende de 45 000 € ainsi que d’une peine de prison de 3 ans ! Aussi vous devrez dédommager l’État pour tous les impôts, taxes et cotisations non perçus !

En déclarant votre aide ménagère vous aurez donc l’esprit plus tranquille. Sans compter qu’en cas d’accident de travail, si votre aide n’est pas déclarée, vous aurez des frais supplémentaires à payer et votre responsabilité sera engagée. Alors que si vous la déclarez, elle sera protégée et c’est l’entreprise/l’autoentrepreneur qui aura la responsabilité.

5- C’est plus de simplicité !

Grâce au Chèque Emploi Service Universel (CESU) vous pouvez, à la fois, rémunérer et déclarer votre aide ménagère !

Vous n’avez qu’à payer le prestataire avec un chèque emploi et le tour est joué ! Plus rien à faire ! Même les montants des cotisations sociales et des prélèvements bancaires sont calculés automatiquement.

Et pour trouver une aide ménagère de confiance près de chez soi, comment on fait ?

C’est tout aussi simple que le CESU, il suffit d’aller sur MaLoHe.com de cliquer sur l’icône « Ménage » et C’EST TOUT !

MaLoHe s’occupe du reste et vous proposera 3 aides ménagères qualifiées près de chez vous !