Ce mois-ci, on vous présente Anne, gérante d’une société de service à la personne spécialisée dans le ménage et la garde d’enfant. Avec sa bonne humeur, elle nous explique pourquoi elle adore son métier !


Pour Anne, le service à la personne c’est rendre les gens heureux !

Eh oui ! Anne avait déjà travaillé, lors de son Master, dans une entreprise de service à domicile avant de lancé Facile à Vivre, sa société actuelle. C’était, selon elle, « la première fois qu’elle faisait un boulot utile ! ».

Après son Master, elle a travaillé en tant que chef de publicité. Avec ce travail, elle gagnait beaucoup d’argent mais elle ne trouvait pas ça très valorisant socialement.

Après un accident, elle s’est demandé ce qu’elle aimerait faire de sa vie. La réponse lui est apparue évidente : retravailler dans le service à la personne et rendre les gens heureux ! C’est comme ça qu’elle a créé Facile à Vivre en 2008.

Aujourd’hui, Anne emploie 9 personnes, toutes en CDI, pour du ménage, du repassage et de la garde d’enfants (de plus de 3 ans). Avec ce métier, elle rend tout le monde heureux ! D’un côté ses clients qui ne se cassent plus la tête pour les tâches ménagères. Et de l’autre ses employés à qui elle permet de travailler en toute légalité, de pouvoir cotiser, et d’être protégés en cas d’accident. Anne se sent ainsi socialement utile !

Les à priori sur l’aide ménagère.

Aujourd’hui, il existe encore beaucoup de préjugés sur la profession. Notamment au niveau des prix ! La semaine dernière, on vous expliquait qu’une aide ménagère déclarée ne coûtait pas si chère. Eh bien, cette semaine, Anne nous le confirme : le travail au black n’est pas moins cher que le travail déclaré !

Cela s’explique, notamment, par la déduction fiscale de 50% et la TVA à 10%. Ces avantages fiscaux permette aux sociétés de ménage de pouvoir baisser les coûts et donc leurs prix par la même occasion !

interview-menage

Combien de temps faut-il pour nettoyer un 80 m² ?

D’après Anne, ça dépend ! Certains éléments peuvent rallonger le temps de travail d’une aide ménagère comme la présence d’animaux de compagnie, d’enfants ou de bibelots et autres objets de décorations.

Mais, en moyenne, il faut environ 3h pour nettoyer un 80 m², plus du repassage. Et si les clients sont exigeants, cela peut aller à 3h30 de travail !

Les clés : le casse-tête des femmes de ménage !

S’il y a bien une chose à laquelle il faut penser quand on a une aide ménagère, ce sont les clés ! Beaucoup de personnes ne veulent pas faire de double pour leur femme de ménage ou n’ont tout simplement pas confiance. Ils font donc l’erreur de laisser leurs clés dans la boîte aux lettres et comme nous l’avait dit Virgile, notre super serrurier, dans une précédente interview, c’est extrêmement dangereux ! Anne a eu 2 cas de cambriolage avec des clés dans une boite aux lettre !

Donc retenez-le, mieux vaut faire un double des clés pour son aide ménagère ! Et ayez confiance en elle. Chez Facile à vivre, toutes les femmes de ménage sont en CDI et ne se risqueraient pas à perdre leur emploi juste pour vous voler !

MaLoHe est une excellente initiative pour les artisans.

« L’initiative MaLoHe est la meilleure initiative de l’année pour nous les artisans dont personne ne parle jamais ! »

Si Anne a voulu référencer son entreprise sur MaLoHe, c’est par ce qu’elle croit à fond au projet ! Pour elle, le concept est unique et permet d’être rassuré dans le choix de son prestataire.

Elle nous a même avoué que « l’initiative MaLoHe est la meilleure initiative de l’année pour les artisans dont personne ne parle jamais ! ». Et ça nous touche énormément venant de la bouche d’une professionnelle !

Retrouvez Facile à vivre et toutes nos sociétés de ménage sur : MaLoHe.com !